Nanowalls de
Carbone


Les critères pour obtenir ces nanowalls de carbone sont : une température du four à 750°C sur l’échantillon et un rapport de 75% (Acétylène : 150 cm3 min-1 et Méthane : 200 cm3 min-1), avec toujours une pression à 3,5 Torr du mélange de gaz. Plasma mis en route (haute tension de 800 V pour un courant de 60 à 90 mA). Nous obtenons des nanowalls (ou nanoflakes). Ce sont des sortes de pétales de carbone tout à fait homogènes avec une hauteur environs de 2,5 μm. Ce genre de structure a été découvert par Ando et Al [1]. lors de la fabrication de nanotubes de carbone en 1997, ils appelèrent ceci des "roses de carbone". Un document publié par M. Hiramatsu et al. décrit parfaitement l’origine et l’élaboration des nanoflakes [2].



[1] : Ando Y, Zhao X, OhkohchiM 1997 Production of petal-like graphite sheets by hydrogen arc discharge Carbon 35 153–158
[2] : Hiramatsu M, Shiji K, Amano H, Hori M 2004 Fabrication of vertically aligned carbon nanowalls using capacitively coupled plasma-enhanced chemical vapor deposition assisted by hydrogen radical injection Appl. Phys. Lett. 84 4708–4710

Autres documents
Partagés